L’internet et le web

Introduction au World Wide Web

On appelle «Web» (nom anglais signifiant «toile»), contraction de «World Wide Web» (d’où l’acronyme www), une des possibilités offertes par le réseau Internet de naviguer entre des documents reliés par des liens hypertextes.
Le concept du Web a été mis au point au CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire) en 1991 par une équipe de chercheurs à laquelle appartenaient Tim-Berners LEE, le créateur du concept d’hyperlien, considéré aujourd’hui comme le père fondateur du Web.

Le principe de web repose sur l’utilisation d’hyperliens pour naviguer entre des documents (appelés «pages web») grâce à un logiciel appelé navigateur (parfois également appelé fureteur ou butineur ou en anglais browser). Une page web est ainsi un simple fichier texte écrit dans un langage de description (appelé HTML), permettant de décrire la mise en page du document et d’inclure des éléments graphiques ou bien des liens vers d’autres documents à l’aide de balises.

Au-delà des liens reliant des documents formatés, le web prend tout son sens avec le protocole HTTP permettant de lier des documents hébergés par des ordinateurs distants (appelés serveurs web, par opposition au client que représente le navigateur). Sur Internet les documents sont ainsi repérés par une adresse unique, appelée URL, permettant de localiser une ressource sur n’importe quel serveur du réseau internet.

Qu’est-ce qu’un site web ?

Un site web (aussi appelé site internet ou page perso dans le cas d’un site internet à but personnel) est un ensemble de fichiers HTML stockés sur un ordinateur connecté en permanence à internet et hébergeant les pages web (serveur web).
Un site web est habituellement architecturé autour d’une page centrale, appelée «page d’accueil» et proposant des liens vers un ensemble d’autres pages hébergées sur le même serveur, et parfois des liens dits «externes», c’est-à-dire de pages hébergées par un autre serveur.
Une URL se présente sous la forme suivante :

http://www.dzaircom.com/nos-services/

 

Étudions plus en détail cette adresse :

  • http://indique que nous souhaitons naviguer sur le web au moyen du protocole HTTP, le protocole utilisé par défaut pour naviguer entre les pages web. Il existe d’autres protocoles, correspondant à d’autres usages de l’Internet.
  • com correspond à l’adresse du serveur qui héberge les pages web. Par convention les serveurs web possèdent un nom commençant par www., afin de bien symboliser qu’il s’agit de serveurs dédiés à l’usage du web et surtout dans un souci de cohérence afin de permettre la mémorisation de l’adresse. La seconde partie de cette adresse est appelée nom de domaine.
  • /nos-services/ permet d’indiquer la localisation du document sur la machine. Dans le cas présent il s’agit du fichier nos-services situé dans le répertoire www

 

En pratique

  • Les navigateurs web permettent de surfer sur le web. Les plus célèbres sont : Explorer de Microsoft, Firefox de la fondation Mozilla, Chrome de Google et Safari d’Apple.

Browsers

D’après les statistiques de Statcounter, Google Chrome est donc le navigateur le plus populaire, il aurait à lui seul un peu plus de 54 % de part de marché, suivi de Internet Explorer et de Firefox qui sont au coude à coude avec respectivement (14,62 et 14,18 %) de part.  Vient ensuite Safari, avec 9,47 % de taux d’utilisation, puis Opera qui s’établit à un peu moins de 2 %.